"Plus tôt dans la journée (...) un drone des Forces israéliennes de Défense est tombé sur le territoire libanais", a de son côté déclaré l'armée israélienne dans un communiqué.

Le Hezbollah a affirmé que ses combattants avaient abattu ce drone près de la ville d'Aita al-Shaab.

L'Etat hébreu, techniquement en guerre avec le Liban, avait déclaré fin juillet avoir repoussé une tentative des combattants du Hezbollah de franchir la frontière.

Le mouvement chiite a toutefois nié toute implication dans l'incident survenu après qu'une attaque de missiles israélienne présumée a frappé des positions de l'armée du régime syrien et de leurs alliés au sud de Damas, faisant cinq morts.

En septembre 2019, le Hezbollah s'est engagé à abattre des drones israéliens survolant le Liban à la suite d'un incident survenu un mois plus tôt, lorsque deux drones bourrés d'explosifs avaient visé le bastion du Hezbollah au sud de Beyrouth.