Les avions de chasse opéreront au-dessus de l'Irak et d'une partie de la Syrie pendant un an dans le cadre de l'opération "Inherent Resolve" (OIR) de la coalition internationale contre le groupe terroriste État islamique (EI).

Les F-16 belges effectueront trois types de missions, précise le ministère de la Défense sur son site web lundi. Il s'agit de la protection des troupes de la coalition sur le terrain, des missions de reconnaissance et des attaques de précision sur les troupes de l'EI. "Leur zone d'opération est l'Irak et une petite partie de la Syrie qui n'est pas sous contrôle gouvernemental", est-il indiqué.

Le 26 juin, le gouvernement belge a donné son feu vert à l'opération, qui s'appellera à nouveau "Desert Falcon" et durera un an. Les F-16 sont partis mardi dernier, le 29 septembre, de la base aérienne de Florennes. Ils sont arrivés à la base aérienne en Jordanie après un vol de cinq heures. Après une préparation, les avions sont pleinement opérationnels depuis le 3 octobre, indique la Défense. Un détachement d'environ 125 soldats soutient le déploiement des avions de chasse.

La Belgique a déjà envoyé des avions de chasse dans la région à deux reprises. Depuis l'année dernière, les États-Unis ont insisté pour que la Belgique fasse un effort militaire plus important. Ce nouveau déploiement serait nécessaire pour prévenir une résurgence de l'EI.