Le président russe Vladimir Poutine n'exclut pas de se présenter à l'élection présidentielle si un référendum à venir approuve un changement constitutionnel majeur lui permettant de briguer un mandat supplémentaire.

"Je n'ai encore pris aucune décision", a commenté M. Poutine dans une vidéo diffusée dimanche par la chaîne publique Rossija 1. "Mais je n'exclus pas la possibilité de me porter candidat si la Constitution me le permet. On verra."

Les Russes sont appelés à se prononcer sur cette réforme constitutionnelle lors d'un référendum prévu le 1er juillet prochain.

Si la loi fondamentale russe est amendée, Vladimir Poutine pourra alors rester au pouvoir encore 16 années, soit jusqu'en 2036.

Dans sa forme actuelle, le Constitution russe limite à deux le nombre de mandats présidentiels, mais le texte précise que les mandats antérieurs de Vladimir Poutine ne peuvent être pris en compte dans ce calcul.

L'ancien colonel du KGB est aux commandes de la Russie depuis 1999, soit en tant que président, soit comme Premier ministre, ce qui fait de lui le dirigeant russe avec la plus grande longévité au Kremlin depuis Joseph Staline.