La présidente de la commission électorale a été attaquée dans la nuit de jeudi à vendredi à l'aide d'un taser chez elle à Moscou, a fait savoir la police alors que des voix s'élèvent pour dénoncer le rejet de certaines candidatures aux élections municipales de ce dimanche. Ces rejets de candidats sont justifiés par des détails techniques comme des signatures irrégulières, ce qui a suscité une vague de protestations.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué qu'un individu masqué était entré au domicile de la présidente, Ella Pamfilova, se faufilant par une fenêtre et attaquant la présidente à plusieurs reprises à l'aide d'un taser avant de prendre la fuite.

Des recherches sont menées afin de retrouver l'agresseur.

Quelque 2.000 personnes ont été arrêtées en marge des manifestations et bon nombre d'opposants reprochent à la police un traitement musclé. Des vidéos circulent sur internet montrant des policiers tabassant des manifestants interpellés.