Le président américain Donald Trump a lancé un avertissement à la Chine dimanche, assurant qu'une répression des manifestations de Hong Kong similaire à l'écrasement de la révolte de la Place Tiananmen nuirait aux discussions sur un accord commercial sino-américain.

"Je pense qu'il serait très difficile de conclure un accord s'ils exercent de la violence, (...) si c'est une autre Place Tiananmen", a déclaré M. Trump à des journalistes dans le New Jersey (nord-est) alors que des centaines de milliers de manifestants pro-démocratie ont à nouveau défilé dimanche à Hong Kong.

"Je crois que ce serait très difficile à faire s'il y avait de la violence", a-t-il ajouté.

Les manifestations se succèdent à Hong Kong depuis plus de deux mois et la Chine a récemment haussé le ton, faisant redouter à certains une répression comme celle de 1989, lorsque des chars ont fait des centaines voire des milliers de morts en écrasant une révolte conduite par des étudiants.

M. Trump a fait cette déclaration alors que son principal conseiller économique, Larry Kudlow, avait assuré dimanche matin que Washington et Pékin tentaient activement de remettre sur les rails les négociations pour mettre un terme à la guerre commerciale qui les oppose et chahute les marchés.