Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) a reconnu coupable mardi Salim Ayyash, membre présumé du Hezbollah, dans l'assassinat en 2005 de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, au bout de six ans de procès. Les trois autres suspects ont été acquittés. "La chambre de première instance déclare M. Ayyash coupable au delà de tout doute raisonnable en tant que coauteur de l'homicide intentionnel de Rafic Hariri", a déclaré le juge président David Re, avant de se prononcer sur le sort des trois autres suspects.

Ceux-ci, également membres présumés du Hezbollah, ont été acquittés. "La Chambre de première instance déclare Hassan Merhi, Hussein Oneissi et Assad Sabra non coupables de tous les chefs d'accusation retenus", a déclaré le juge président.

© AFP