Les Etats-Unis assument la responsabilité des fuites d'informations survenues à la suite de l'attentat perpétré lundi à Manchester, a indiqué le secrétaire d'Etat Rex Tillerson lors d'un entretien avec son homologue britannique Boris Johnson. 

Washington déplore la publication d'informations confidentielles, parmi lesquelles plusieurs photos de la scène de l'attaque. Le mécanisme de détonation et le sac à dos de l'auteur figurent ainsi parmi les photos diffusées par le New York Times. Nous en assumons "toute la responsabilité", a assuré M. Tillerson.

"La relation particulière entre nos deux pays résistera sans aucun doute à ce malheureux accident", a poursuivi le chef de la diplomatie américaine. Le président Donald Trump avait promis jeudi de lancer une enquête afin de retrouver l'origine de cette fuite qui constitue selon lui une menace pour la sécurité nationale.