International

Dix hommes ont été interpellés et placés en garde à vue lundi matin à Nice et un onzième à Nantes dans l'enquête sur l'attentat du 14 juillet à Nice, soupçonnés d'avoir aidé l'auteur de l'attaque à se procurer des armes, a-t-on appris de source proche du dossier.

"La direction centrale de la police judiciaire a procédé à dix interpellations dans plusieurs quartiers de Nice et une à Nantes entre 06H00 et 13H00 sur commission rogatoire du juge d'instruction parisien en charge de l'enquête antiterroriste", a indiqué cette source, confirmant une information de la chaîne LCI. Parmi eux figurent notamment des Albanais. Cet attentat a fait 86 morts.