Au Texas, Lizeth Villanueva, une ado de 13 ans, a reçu ce faux "prix". Depuis, elle n'est plus retournée en classe.
 

Cette semaine, les professeurs du collège Anthony Aguire ont cru être drôle en offrant un faux prix à l'élève qu'ils estiment "le/la plus susceptible de devenir un(e) terroriste". "Ils ont pensé que ça ferait une bonne blague", explique-t-elle à la radio Khou, appartenant à la CBS. Elle ajoute : «Elle a dit que certaines personnes pourraient être choquées, mais que nos sentiments lui importaient peu. Elle en rigolait.»

Pourtant, cette parodie de cérémonie n'a "rien de drôle". Paroxysme de l'ironie, la remise des prix a été réalisée... le lendemain de l'attentat de Manchester.

Ce prix de l'absurde n'est malheureusement pas le seul attribué. D'autres "récompenses" humiliantes telles que "Le plus susceptible de pleurer pour un rien" ou "Celui qui a le plus de chance de devenir sans-abri" ont également été décernés à des enfants scolarisés dans l'école.

La jeune fille n'a jamais eu de problèmes à l'école, assure sa mère. Le principal s'est néanmoins excusé mais il était trop tard, le mal était fait. Lizeth et sa famille espèrent, selon des faits relayés par Slate, que les professeurs seront renvoyés. Pour le moment, seule une sanction de suspension a été prononcée.