M. Berlusconi tentait de convaincre M. Erdogan de ne pas continuer à s'opposer seul à la nomination du danois Anders Fogh Rasmussen comme secrétaire général de l'Otan, ont affirmé ces sources citées par l'agence Ansa et la chaîne de télévision d'information en continu Sky Tg24.

Arrivé à Kehl, sur la rive allemande, M. Berlusconi est sorti de sa limousine le portable rivé à l'oreille, poursuivant une conversation au lieu de se diriger vers la chancelière allemande Angela Merkel qui l'attendait sur le tapis rouge. Mme Merkel, un léger sourire posé sur les lèvres, a alors continué à recevoir ses hôtes, renonçant finalement à débuter la cérémonie avec le président du Conseil italien.

Celui-ci s'est ensuite bouché une oreille du doigt pour mieux poursuivre sa conversation alors que retentissait la musique d'une fanfare, continuant à faire les cent pas le long du Rhin. M. Berlusconi, n'a rejoint les 27 autres chefs d'Etat et de gouvernement que pour la photo de famille finale, sur la rive française et a notamment manqué celle organisée au milieu de la passerelle lorsque le président français Nicolas Sarkozy est venu à la rencontre de ses homologues.

M. Berlusconi est célèbre en Italie et hors de ses frontières pour ses nombreuses gaffes et ses pitreries lors des photos de famille des sommets auxquels il participe. Jamais démonté, il revendique toujours le droit de faire de l'humour et de plaisanter quand il le juge utile.