Depuis quelques jours, deux hélicoptères de l'armée colombienne diffusent par haut-parleurs au-dessus de la jungle des messages d'Ingrid Betancourt demandant aux rebelles des FARC de se rendre.

Ces trois messages courts enregistrés par Ingrid Betancourt, actuellement en séjour en France, sont diffusés dans les secteurs mêmes où la Franco-Colombienne a été détenue plus de six ans et où elle a été libérée la semaine dernière en compagnie de 14 autres otages au cours d'une opération de l'armée colombienne.

Betancourt appelle les membres des Forces armées révolutionnaires de Colombie à se rendre en assurant que leur vie sera respectée, qu'ils retrouveront leur honneur, leur famille et leur liberté. Des responsables de la Défense colombienne ont affirmé que l'idée de ces messages était d'Ingrid Betancourt.

Libérée mercredi dernier après plus de six ans de captivité, Ingrid Betancourt s'était adressée dimanche matin depuis Paris à l'antenne de la radio colombienne Radio Caracol aux otages encore détenus par les FARC. "Je vous serre dans mes bras", a expliqué l'ex-otage franco-colombienne, intervenant en direct dans un appel à Radio Caracol qui a créé un programme destiné aux otages et diffusé tôt le matin, "La voix des prisonniers".