International

Comme prévu, Boris Johnson est le préféré des députés conservateurs. Jeremy Hunt, le ministre des Affaires étrangères, a des raisons d’y croire.

Le nom des deux finalistes à la succession de Theresa May à la tête du parti conservateur et du gouvernement britannique est connu : l’ancien ministre Boris Johnson affrontera son successeur aux Affaires étrangères Jeremy Hunt. Favoris avant le premier vote, ils ont recueilli respectivement 160 et 77 voix lors du cinquième tour de ce scrutin, organisé jeudi en fin d’après-midi. Avec 75 voix, le ministre de l’Environnement et de l’Alimentation Michael Gove a bien failli devancer Jeremy Hunt. Les députés de la Chambre des Communes ont visiblement voulu éviter que le tête-à-tête n’oppose les deux porte-parole conservateurs du Brexit pendant la campagne du référendum.

(...)