Union européenne

Salam Fayyad dépend toujours des fonds européens

Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad ne repartira pas de Bruxelles les mains vides. L’Union européenne a annoncé mardi, par la voix de José Manuel Barroso, la libération d’une aide supplémentaire de 20 millions d’euros, à laquelle devraient s’ajouter 40 autres millions. Près de 230 millions ont déjà été engagés cette année, notamment pour payer les salaires des fonctionnaires. "Si nous voulons que la paix prenne racine, nous devons tous y contribuer", a estimé le président de la Commission. L’Autorité palestinienne, en dépit d’une croissance de 12 %, dépend de l’aide extérieure pour bâtir son futur Etat. "Nous avons besoin de services de base pour donner aux Palestiniens la force de s’accrocher" jusqu’à ce que leur Etat devienne réalité, a plaidé Salam Fayyad au Parlement européen. S.Vt.