RD Congo

"Les casques bleus ont failli à leur mission"

Les casques bleus ont failli à leur mission en se montrant incapables d’empêcher les viols systématiques dont ont été victimes plus de 500 femmes et enfants en août en République démocratique du Congo, a reconnu un haut responsable de l’Onu. Le sous-secrétaire général de l’Onu chargé des opérations de maintien de la paix, Atul Khare, témoignait devant le Conseil de sécurité, dont les membres ont exprimé leur indignation à la suite des viols d’au moins 242 femmes perpétrés dans 13 villages de RDC et ont critiqué l’échec de la Monusco, qui a été incapable de les empêcher. Entre le 30 juillet et le 2 août, 242 femmes et enfants ont été violés au cours des premières violences, a indiqué Atul Khare. Puis, a-t-il souligné, quelque 260 viols de femmes et d’enfants parfois âgés de 7 ans, ont été perpétrés en août dans les villages du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. (Belga)