Les réactions suite au départ du pape sont légions depuis quelques jours. De nombreuses personnalités ont salué la décision du souverain pontif. Les femen ont elles aussi souhaité réagir suite à l'annonce de Benoit XVI. À leur manière.

Huit femmes sont entrées dans l'Église Notre-Dame de Paris, pleine de touristes. Vêtues de longs manteaux, elles ont marché dans l'église un instant avant de retirer le tissu qui les revêtait, les laissant seins nus.

Elles se sont approchées de trois des neuf nouvelles cloches de l'Église, provisoirement installées dans la nef.

Munies de bâton en bois, elles ont fait tinter les cloches, criant "Pope no more" ("Plus de pape") ou encore "Dégage homophobe".

Sur le haut de leur corps dénudé étaient inscrits des slogans allant de "No homophobe", "Crise de la foi" ou "Bye bye Benoit".

Des visiteurs de la cathédrale ont exprimé leur consternation. "Ici c'est sacré, vous n'avez pas à vous dénuder ici", leur a dit une touriste française.

Elles ont été évacuées manu militari de l'édifice par le service d'ordre de la cathédrale et sont restées sur le parvis une dizaine de minutes en continuant à scander des slogans comme "In gay we trust", ou "Dégage homophobe! "

Les Femen sont connues depuis 2010 pour leurs actions "topless" en Russie, en Ukraine, à Londres ou encore récemment sur la place Saint-Pierre à Rome pendant que le pape récitait l'Angelus.

En septembre, elles avaient installé à Paris "le premier centre d'entraînement" au "nouveau féminisme".