Au moins 29 personnes ont été tuées lundi par une série d'attentats-suicide sur le marché d'un village de la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, régulièrement attaquée par les islamistes nigérians de Boko Haram, a-t-on appris de source policière. 

"Nous avons un premier bilan qui affiche 29 morts et environ 30 blessés", a déclaré un policier, sans pouvoir préciser si les kamikazes étaient inclus dans ce bilan, ni s'il y avait eu trois ou quatre explosions.