Difficile de se l'imaginer, vu de nos yeux d'Occidentaux. Mais ces deux photos semblent prouver que la condition de la gent féminine reste complexe en Iran. En effet, l’Iran n’a toujours pas ratifié la convention internationale contre la discrimination des femmes. Largement partagés sur la toile, ces clichés ont été publiés sur Twitter, les 17 et 18 août dernier, par Reza Asadi, journaliste iranien et Arash Karami, éditeur du site Iran Pulse. On y voit des femmes reporters travaillant par terre lors d'une conférence de presse pendant que leurs homologues masculins sont assis sur des chaises. "Honteux: des femmes journalistes à même le sol tandis que les hommes sont assis lors de l'inauguration de la nouvelle FM iranienne" commente Reza Asadi sur Twitter.

Est-ce que la pièce était trop remplie? Des hommes restent d'ailleurs debout en fond de salle, seule une femme semble assise au premier rang. Quoi qu'il en soit, ces photos de Mehr News Agency restent troublantes...  Pourquoi ces journalistes ne leur ont pas proposé de chaises?