International

Rappelez-vous les déboires de Gilles De Bilde ou de Bertrand Crasson, auteurs de violences conjugales sur leurs compagnes (ou ex). En Belgique, si certains sportifs dérapent, on ne dénombrerait cependant pas de crimes passionnels de la part de sportifs professionnels.

Parmi les athlètes les plus célèbres à avoir perpétré pareille abomination, on dénombre plusieurs grands noms. Tout d'abord, évoquons le cas particulier de l'ancienne star de football américain O.J. Simpson. Rappel des faits : en juin 1994, l'ex-épouse de Simpson, Nicole Brown et son ami Ronald Goldman sont retrouvés morts à Los Angeles. Des indices récoltés sur les lieux du crime indiquent qu'O.J. Simpson pourrait être le meurtrier. S'ensuit un procès extrêmement long et médiatisé qui reconnaîtra finalement celui qu'on surnommait "The Juice" comme innocent. Bien qu'acquitté au pénal, il fut reconnu coupable au civil.

Autre figure emblématique, l’Argentin Carlos Monzon, ancien champion du monde de boxe (de 1970 à 1977) considéré comme l'un des meilleurs combattants de tous les temps, qui a défrayé la chronique après sa retraite sportive en 1988. Il commit l'irréparable en supprimant (par défenestration) sa troisième femme et fut condamné à 11 ans de prison. En 1995, alors qu'il profitait d'une liberté conditionnelle, il périt dans un accident de voiture.

Chez nos voisins français, au moins deux cas, qui affectent des sportifs peu renommés, sont à répertorier. Le premier concerne Hervé Jalce, joueur de basket de l'équipe de Chartres. Il y a près d'un an, le géant de deux mètres aurait mal digéré la séparation avec sa petite-amie. Si mal qu'il a été reconnu coupable d'assassinat. Il expliquera aux enquêteurs avoir étouffé sa compagne avec un oreiller, mais les premiers résultats de l'autopsie révèleront que la jeune femme serait en fait morte par strangulation.

Le second est à imputer à Marc Cécillon, ancien rugbyman tricolore sélectionné à 47 reprises en équipe de France entre 1988 et 1995. Le 7 août 2004, lors d'une soirée arrosée, l'ancien capitaine du XV français tua sa compagne Chantal, avec qui il était marié depuis 24 ans, de cinq coups de feu à bout portant. Cette dernière voulait divorcer.