En Colombie, l'enquête avance sur les raisons du crash d'avion qui a fait 71 morts en début de semaine…

Demerson, un défenseur brésilien de Chapecoense qui était blessé et donc resté à la maison, a révélé qu'un de ses équipiers avait retardé le décollage d'environ vingt minutes à cause d'un jeu vidéo égaré. C'est par l'intermédiaire d'une conversation WhatsApp que le joueur est en mesure de l'affirmer.

Le pilote, Miguel Alejandro Quiroga, avait sollicité un atterrissage d'urgence à Medellin mais l'avion n'avait pas tenu jusqu'à la piste, heurtant une montagne et précipitant la mort de 71 des 77 passagers.

Demerson a notamment expliqué que cette conversation WhatsApp sert à "partager des blagues mais aussi à s'encourager avant un match important". Le dernier message de la conversation est venu de Chinho, le manager du club, qui se moquait d'un joueur ayant oublié de prendre son jeu vidéo dans ses bagages. Le manager avait même précisé, sans savoir qu'il succomberait quelques heures plus tard, que l'avion avait pris 20 minutes de retard à cause des demandes du joueur de récupérer ce jeu vidéo dans son bagage avant de décoller. Serait-ce pendant ce laps de temps que les joueurs ont pris des selfies avec les pilotes de l'appareil ? C'est probable…


Gustavo Vargas, le directeur de la compagnie aérienne LaMia a toutefois laissé savoir que "seul le pilote est responsable de ne pas avoir fait le plein, pensant qu'il aurait assez de carburant pour rallier Medellin."