International Un drame a secoué la France et plus précisément la région de Créteil ce mardi matin. Alain Ghozland, conseiller municipal Les Républicains, a été retrouvé tué à son domicile, en plein centre-ville.

Comme le rapportent nos confrères français d'Europe 1, la victime portait des traces d'ecchymose et aurait donc été frappée violemment. Son appartement a été complètement saccagé, les "tiroirs renversés" et les "armoires vidées". La voiture de la victime de 73 ans a également disparu

Aucune piste n'a encore pour l'instant été privilégiée. Plusieurs hypothèses sont avancées, à commencer par celle d'un cambriolage qui aurait mal tourné.

Les enquêteurs n'excluent pas non plus la piste d'une agression antisémite. Alain Ghozland était en effet un "pilier" de la communauté juive de Créteil.

C'est son frère qui a donné l'alerte, inquiet de ne pas le voir lundi soir à la synagogue. La communauté juive a déclaré être sous le choc après ce drame.

© DR
Alain Ghozland