Christine Lagarde a défrayé la chronique il y a quelques jours en demandant aux Grecs de "s'entraider en payant tous leurs impôts". Du coup, la "toile" s'est enflammée et on y a notamment relevé que la directrice du FMI ne payant pas non plus d'impôt sur son plantureux revenu annuel (un peu moins de 400.000 euros).

Mme Lagarde bénéficie en effet d'un statut fiscal aussi avantageux que spécifique en sa qualité de fonctionnaire internationale. Bref, son salaire n'est pas du tout imposable.

Par la voix d'un de ses porte-parole, la Commission européenne a par ailleurs estimé que "davantage peut être fait" concernant la lutte contre la fraude fiscale en Grèce.