Les causes du crash entre deux hélicoptères en Argentine, faisant dix morts, restent pour l'heure indéterminées. Mais le témoignage d'un pilote, interrogé par le Nouvel Obs, pourrait lever une partie du voile.

En effet, selon Lucien Roullant, pilote d'hélicoptère depuis 1992, il s'agirait "sans doute d'une erreur d'inattention d'un des deux pilotes".

Il explique que pour piloter un tel engin, il faut passer un brevet comprenant 45 heures de vol avec instructeur, saisir toutes les notions météorologiques et mécaniques et, enfin, passer l'examen final de pilotage.

Pour L. Roullant, un hélicoptère "n'est pas difficilement manipulable" et le piloter est à la portée de tous. Mais il admet que le décollage et l'atterrissage de cet appareil sont les deux phases plus délicates. Or c'est durant un de ces deux moments où il faut être très vigilant que s'est produit le crash en Argentine.

Et le pilote expérimenté de conclure: "Il me semble que cet accident est dû à une faute d’inattention. Je pense que les deux engins étaient très proches l’un de l’autre. Il faut au moins 50 mètres entre deux hélicoptères pour éviter le moindre accident. Le premier a décollé, puis le second lui a emboîté le pas rapidement. Trop rapidement. Il aurait été préférable d’attendre quelques secondes supplémentaires".


"Un des hélicoptères a soudainement dévié"

"Un des deux hélicoptères qui se sont crashés a "soudainement dévié de sa trajectoire et a percuté l'autre", a raconté pour sa part Franck Firmin-Guion, PDG de la société de production ALP, qui tournait sur place l'émission d'aventures "Dropped".

"Ce que je sais, c'est que les deux hélicoptères (affrétés par la production, NDLR) ont décollé vers 17 heures. Le premier transportait les trois candidats et un cadreur et le deuxième transportait quatre membres de l'équipe technique et filmait le premier hélicoptère", a indiqué Franck Firmin-Guion sur iTELE. "On est tous sous le choc, c'est terrible", a-t-il dit.

Il a précisé que "les deux hélicoptères devaient transporter l'ensemble des passagers vers le point du départ du trek".

"Actuellement, les autorités locales doivent procéder à l'identification des victimes. Les autorités françaises, elles aussi, sont sur le lieu de l'accident, et on attend nous ici un feu vert administratif des autorités pour pouvoir rapatrier les victimes, les équipes de production et les concurrents présents sur place", a-t-il ajouté.

Les deux hélicoptères venaient de décoller d'un terrain de football quand ils se sont heurtés. "On ne sait pas à quoi est due la collision, les conditions climatiques étaient bonnes", avait déclaré à l'AFP après l'accident un porte-parole de la province locale de La Rioja, Horacio Alarcon.

Après la collision, survenue vers 17H00 (20h00 GMT), les deux hélicoptères gisaient au sol, en flammes, selon les premières images diffusées sur les réseaux sociaux.

Comme il est d'usage pour les décès de Français à l'étranger, une enquête judiciaire a été ouverte à Paris, pour homicides involontaires.

Programme à succès venu de Suède, "Dropped", prévu pour être diffusé courant 2015 en France, devait rassembler huit sportifs lâchés en pleine nature.