Le bureau d'enquête allemand sur les accidents aéronautiques n'a pas les moyens techniques d'examiner les boîtes noires du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines qui s'est écrasé dimanche, a indiqué mercredi un porte-parole. "Nous n'allons pas analyser les boîtes noires", a-t-il déclaré. "Car nous n'en sommes pas capable. Elles ont un nouveau software que nous ne pouvons pas lire".