Les pilotes du Boeing 737 MAX 8 qui s'est crashé dimanche en Ethiopie avaient fait savoir aux contrôleurs aériens peu de temps avant l'accident qu'ils avaient des difficultés à maintenir l'appareil sous contrôle, a déclaré mardi le patron d'Ethiopian Airlines, Tewolde GebreMariam, à CNN.

Ce sur quoi portait précisément le problème doit encore être éclairci. La compagnie n'a pas fourni de détails sur ce qu'il s'est passé dans le cockpit lors des dernières minutes avant le crash. M. GebreMariam a indiqué que les boîtes noires seraient analysées à l'étranger. La plupart du temps, ça se déroule dans le pays où l'avion a été construit, dans ce cas-ci les Etats-Unis. Le vol ET-302 s'est écrasé dimanche peu après son décollage de l'aéroport d'Addis Abeba. Les 157 personnes à bord sont décédées dans l'accident.