Le nombre de migrants qui sont arrivés le mois dernier en Italie a fortement diminué. 2.932 personnes ont en effet gagné le sol italien entre le début du mois de juillet et le 25 août. Elles étaient 21.294 l'an dernier à la même période, ressort-il lundi des chiffres du ministère de l'Intérieur italien. Cette baisse de 90 % s'explique, selon les gardes-côtes libyens, par l'intensification des contrôles en Méditerranée. Le nombre de bateaux de sauvetage a également diminué avec pour conséquence une diminution du nombre d'embarcations qui tentent de rallier l'Europe, explique un porte-parole des gardes-côtes.

Des experts estiment par ailleurs qu'un nouveau groupement armé en Libye empêche les trafiquants d'êtres humains de prendre la mer à destination de l'Italie. Il est toutefois difficile de prédire si cette tendance va se maintenir, selon un porte-parole de l'Organisation internationale des Migrations (OIM).

Plus de 98.000 personnes ont déjà tenté la dangereuse traversée en direction de l'Italie cette année.