L'Etat islamique a une fois de plus fait parler de lui. Selon le groupe anti-EI Raqqa is Being Slaughtered Silently, le groupe terroriste aussi connu sous le nom de Daech a assassiné le 12 janvier dernier à Mossoul treize enfants irakiens "coupables" d'avoir regardé la retransmission d'un match de foot entre l'Irak et la Jordanie lors de la Coupe d'Asie des nations. Une chose interdite par le califat autoproclamé situé dans une région à cheval entre l'Irak et la Syrie.

Les enfants avaient pourtant pris leurs précautions : ils s'étaient cachés afin d'éviter tout ennui. Malheureusement pour eux , ils ont été remarqués et tués par plusieurs membres de Daech, armés de mitraillettes. Leurs cadavres ont ensuite été laissés au sol plusieurs jours, à la vue de tous. Les parents apeurés n'ont pas pu récupérer les dépouilles de leurs enfants de peur de se faire tuer.

Une preuve, s'il en fallait encore une, de la violence de cette organisation terroriste.