Les hôtels Ibis et Mazaghan Beach Resort situés à El Jadida, une ville côtière du Maroc, ont décidé d'interdire le port du burkini à leurs clientes. Ce maillot qui couvre quasi l’entièreté du corps a été spécialement conçu pour que les musulmanes pratiquantes puissent se baigner sans avoir à se dévoiler.

Pour le Mazaghan Beach Resort, cette interdiction n'est en aucun cas liée à des motifs religieux. Il s'agit avant tout d'une question d'hygiène dans la piscine, peut-on lire sur Le Figaro qui cite Eljadida scoop.

Il n'en fallait pas plus pour que l'un des membres du Parti de la Justice et du Développement (PJD), Abdelaziz Aftati, s'offusque. "Il s'agit d'une ingérence inacceptable dans la liberté des gens et de leurs croyances. La société laïque radicale traite encore les citoyens sur des bases raciales et religieuses". 

Une polémique qui risque d'enfler puisque ces deux hôtels ne seraient pas les seuls à interdire l'usage du burkini dans les piscines...