La population carcérale en Angleterre a atteint un record après l'incarcération de plusieurs centaines de personnes impliquées dans les récentes émeutes, selon des statistiques rendues publiques vendredi par le ministère britannique de la Justice.

Le nombre de personnes se trouvant derrière les barreaux en Angleterre et au Pays de Galles s'élève à 86.654, soit seulement 1.500 en-dessous des capacités opérationnelles.

Des représentants de l'administration pénitentiaire ont précisé qu'il s'agissait d'une "situation sans précédent" et qu'ils travaillaient à l'élaboration de plans d'urgence pour accroître les capacités en cas de "nouvelles pressions" sur le parc pénitentiaire.

Les chiffres montrent qu'un total de 700 personnes est venu gonfler les rangs des détenus au cours des sept derniers jours, nombre d'entre elles ayant été reconnues coupables d'implication dans les quatre nuits de violences urbaines, qui sont parties de Londres et se sont étendues à d'autres grandes villes la semaine passée.

Selon le ministère britannique de la Justice, 1.300 personnes avaient comparu devant les tribunaux à la date de mercredi à la suite des émeutes et environ deux tiers avaient été incarcérées.