Leila Shahid : "L’Etat existe. Il est constitué de la Cisjordanie, de Jérusalem-Est et de Gaza. Il a un représentant élu, qui est observateur aux Nations unies sous le nom d’OLP depuis 1974, et de Palestine depuis 1988. L’Etat est un droit pour lequel nous nous battons depuis 64 ans. Nous l’avons mais il est sous occupation militaire. Nous demandons la reconnaissance des frontières de cet Etat, de la capitale de cet Etat, de l’intégrité de cet Etat dans ces frontières-là et d’une solution juste à l’égard des réfugiés. Nous demandons que soit reconnu que notre territoire est occupé par l’armée israélienne, et que les négociations, que nous sommes prêts à reprendre avec les Israéliens sous l’égide des Nations unies, mènent à l’indépendance et à la souveraineté totale de cet Etat."