Le garçon de 17 ans qui conduisait, sous l'emprise de l'alcool et sans permis, la voiture dans laquelle quatre jeunes ont trouvé la mort à Rohan (Morbihan) dans la nuit de samedi à dimanche a été mis en examen pour "homicides et blessures involontaires aggravés", a annoncé vendredi le parquet de Vannes.

Le jeune homme, qui avait pris le volant avec un taux d'alcoolémie de 0,83 gramme par litre de sang, a été déféré vendredi au parquet de Vannes, où il a été mis en examen "des chefs d'homicides et blessures involontaires aggravés par les deux circonstances de son état alcoolique et du défaut de permis" et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué le parquet dans un communiqué.

Le jeune homme, blessé dans l'accident qui a tué trois garçons et une fille de 15 à 17 ans, a été "placé en garde à vue dès sa sortie d'hospitalisation", a précisé le parquet, sans davantage de précisions.

Quatorze adolescents avaient pris place à bord de la voiture de cinq places qui a fait une embardée puis plusieurs tonneaux. Trois se trouvaient à l'avant, sept sur la banquette arrière et quatre dans le coffre, avait indiqué jeudi le vice-procureur de la République de Vannes, Yann Le Bris.

Les obsèques des quatre jeunes victimes se sont succédé mercredi autour de la commune de Rohan.

Le taux d'alcoolémie de 0,83 g/l retrouvé chez le jeune conducteur est au-dessus du seuil légal de 0,50 et même 0,20 pour les jeunes conducteurs. Les analyses n'ont en revanche pas montré de trace de stupéfiants.