Trois militantes du mouvement féministe ukrainien FEMEN ont manifesté dimanche seins nus dans le bureau où venait de voter Vladimir Poutine, grand favori de la présidentielle, avant d'être rapidement interpellées, a constaté un photographe de l'AFP.

Les jeunes filles, seins nus, avaient écrit en noir sur la poitrine "Je vole pour Poutine". Des agents de sécurité et des policiers les ont immédiatement interpellées sans ménagement.

Selon leur site femen.livejournal.com, les trois militantes voulaient voler l'urne dans laquelle quelques minutes plus tôt l'actuel Premier ministre russe avait glissé son bulletin. Elles criaient: "Poutine voleur!". Le porte-parole de M. Poutine, Dmitri Peskov, a qualifiée ces manifestantes de "jeunes idiotes".

"Ces filles sont des jeunes idiotes. Elles considèrent que c'est l'esprit du romantisme", a-t-il dit à l'agence officielle Itar-Tass. "Plus idiotes que des idiotes. Mais si on parle sérieusement, c'est une violation de l'ordre public. De plus, pour autant que je puisse juger, elles ont résisté aux forces de l'ordre, il y avait donc une raison de les interpeller", a-t-il ajouté.

La police de Moscou a indiqué pour sa part que les trois Ukrainiennes ont été conduites dans un commissariat à la suite de leur action de "provocation". Les forces de l'ordre vont désormais déterminer quelle forme de poursuites vont être engagées.

Le mouvement FEMEN est devenu un phénomène en Ukraine puis en Europe en organisant des actions de protestation seins nus pour dénoncer la condition des femmes, la corruption, la prostitution ou les inégalités économiques et sociales.

En février 2010, quatre militantes s'étaient dévêtues lors de la présidentielle en Ukraine dans le bureau de vote Viktor Ianoukovitch, élu alors à la tête de l'Etat.