Un point d’accord des féministes, belges ou étrangères, est le combat contre la violence faite aux femmes. Une femme sur trois en est victime dans le monde. Ce constat est à l’origine du mouvement mondial One Billion Rising qui a lieu notamment à Bruxelles (à 17h30 place de la Monnaie). Hafida Bachir, présidente de Vie féminine, qui soutient le projet, met en garde. "Il faut faire attention à ce que ça ne banalise pas le problème. Derrière chaque acte de violence, il y a un auteur que nous devons nommer. Le phénomène doit être combattu politiquement, et pas seulement à travers des danses ou des campagnes." S.dB (st.)