Trois personnes soupçonnées d'avoir participé à l'organisation du rassemblement de quelque 1.000 personnes et d'avoir ainsi enfreint les mesures épidémiologiques ont été placées en garde à vue pendant 48 heures, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Ces personnes encourent une amende, mais peuvent aussi être condamnées jusqu'à trois ans de prison, selon la télévision nationale (RTS).

Les cafés et les restaurants doivent fermer à 20H00 en Serbie, un pays balkanique de sept millions d'habitants qui a enregistré à ce jour plus de 4.200 morts liées au Covid-19 sur quelque 420.000 cas de contamination. Tout rassemblement de plus de cinq personnes y est interdit.

Les infractions aux mesures de restriction sont assez régulières, mais sont généralement le fait de quelques dizaines de personnes au maximum.