Après l'incendie spectaculaire d'une usine chimique à Rouen, une étrange pluie noire inquiète les habitants (PHOTOS & VIDEO)

Quelle est donc cette couche de suie qui recouvre le mobilier jardin, les automobiles et certaines habitations des environs de Rouen?

Quelle est donc cette couche de suie qui recouvre le mobilier de jardin, les automobiles et certaines habitations des environs de Rouen? Jeudi 26 septembre, un incendie spectaculaire a ravagé l'usine Lubrizol. Une usine chimique, qui produit notamment des additifs servant à enrichir les huiles de moteur. On rappellera aussi que l'entreprise est classée Seveso "seuil" haut, ce qui signifie qu'elle traite des matières dangereuses. En tout bons spectateurs de la récente mini-série de HBO, Chernobyl, certains habitants ou internautes concernés se sont permis de douter des affirmations de la préfecture, qui souligne qu'aucune toxicité aigüe n'est à déplorer. Même si l'incendie de Lubrizol n'est en rien comparable à la dramatique catastrophe nucléaire de 1986, certaines craintes sont venues alimenter les théories du complot. Ou doutes justifiés.

L'incendie, qui fut éteint un jour après le début de l'embrasement, a donné lieu a toutes sortes d'inquiétudes quant à la pollution de l'air et de l'eau. Il faut dire que la pollution avait une odeur sur plusieurs kilomètres à la ronde. Les chiffres, eux-aussi, interpellent: au total, 51 personnes ont consulté les établissements de santé des environs et cinq personnes ont été hospitalisées. En cause, des vomissements, des irritations à la gorge de certains habitants, notamment.  "La ville est clairement polluée", a même martelé la ministre française de la Santé, Agnès Buzyn. Avant son extinction, le brasier a provoqué un nuage de fumée de 22 km de long et six de large. Dès lors, une pluie noire s'est abattue sur plusieurs villes à proximité de Rouen, provoquant des dépots de suie. 


Pour l'heure, la dangerosité des suies retombées n'est pas établie. Les autorités ont recommandé de ne pas y toucher, par mesure de précaution, contrairement à ce que montrent certaines images diffusées sur les réseaux sociaux. Il est également conseillé de placer les animaux à l'abri et de protéger leur alimentation. Eviter également de consommer les fruits et légumes du jardin, en attendant le résultat des analyses. D'autres conseils sont à prendre en considération: nettoyer les locaux, fenêtres, mobiliers et jeux extérieurs et les abords uniquement à l'eau, ne pas utiliser de nettoyeur haute pression pouvant mettre en suspension les particules, ne pas effectuer de balayage à sec, ne pas utiliser d'aspirateur. Lors du nettoyage, il convient de protéger sa peau par le port de gants de nettoyage.