Klaus Iohannis remporte les présidentielles pour faire de la Roumanie "un pays normal" et droit dans ses bottes européennes

Klaus Iohannis remporte les présidentielles pour faire de la Roumanie "un pays normal" et droit dans ses bottes européennes
©AFP
Je voulais être un président qui fait de la politique autrement”, déclarait Klaus Iohannis mardi dernier, lors d’un débat avec plusieurs journalistes, politologues et étudiants à l’Ecole nationale d’études politiques et administratives, à Bucarest. Membre de la minorité des Saxons de Transylvanie, protestant dans un pays orthodoxe, taciturne dans un monde politique du scandale, adepte de la discrétion au royaume du reality show politique, cet homme au sourire éclatant est parvenu à faire de ses différences une force. Ou peut-être ses différences étaient-elles ce à quoi les Roumains aspiraient, après des décennies de cirque politique et de déceptions, face à une transition...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité