Charles Michel entre dans le dur dès son premier sommet comme président

Le grand défi sera de trouver un accord entre les Vingt-sept pour fixer la neutralité carbone à 2050.

Charles Michel entre dans le dur dès son premier sommet comme président
©AFP

Le grand défi sera de trouver un accord entre les Vingt-sept pour fixer la neutralité carbone à 2050.

F raîchement entré en fonction comme président du Conseil européen, Charles Michel a minutieusement préparé son premier sommet européen de ces 12 et 13 décembre, qui n’aura rien d’une promenade de santé. Le Belge a fait un tour dans dix-sept capitales européennes, commençant par Berlin pour terminer à Paris, afin de prendre le pouls du club des (bientôt) Vingt-sept. Encore cette semaine, il a rencontré son complice, le président français Emmanuel Macron, et s’est entretenu au téléphone avec divers leaders européens, dont

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité