Et si ce n’était qu’un au revoir ?

"Je pense que cela arrivera, oui, même s’il est difficile de dire quand. Les jeunes générations diront : ‘Nous voulons retourner’dans l’UE. Cela arrivera. Peut-être pas de mon vivant mais cela arrivera", espérait le 17 janvier dernier Guy Verhofstadt dans un entretien accordé à une radio britannique.

Et si ce n’était qu’un au revoir ?
©AFP

Come-back ? Les jeunes Britanniques sont plutôt pro-européens.

"Je pense que cela arrivera, oui, même s’il est difficile de dire quand. Les jeunes générations diront : ‘Nous voulons retourner’dans l’UE. Cela arrivera. Peut-être pas de mon vivant mais cela arrivera", espérait le 17 janvier dernier Guy Verhofstadt dans un entretien

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet