En pleine crise politique, l'Allemagne "cherchera à préserver le statu quo" au niveau européen

L’Allemagne s’enfonçait un peu plus lundi dans une crise politique majeure, alors qu’Annegret Kramp-Karrenbauer annonçait qu’elle ne briguerait plus la succession de la chancelière Angela Merkel lors des législatives de 2021. Constituant un revers pour Mme Merkel et un coup dur pour les conservateurs de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) au pouvoir, cette situation risque de forcer l’Allemagne, État traditionnellement au cœur du projet européen, à se concentrer sur ses problèmes internes et à reléguer ainsi l’Union au deuxième plan. De quoi ralentir les réformes et les décisions majeures au niveau européen, prédit Guntram Wolff, directeur de l’institut de réflexion Bruegel, à Bruxelles. Le rôle de l’Allemagne au sein de l’Union a-t-il changé ces dernières années ?

En pleine crise politique, l'Allemagne "cherchera à préserver le statu quo" au niveau européen
©AFP