Coronavirus : en Italie, "les gens meurent comme des chiens"

Avec plus de 3 400 morts, le pays est passé jeudi devant la Chine. Alors que l’épidémie se propage rapidementc, le confinement pourrait être durci et prorogé.

Eric Jozsef, correspondant de Libération à Rome
Coronavirus : en Italie, "les gens meurent comme des chiens"
©AP
La colonne de véhicules militaires s’est ébranlée dans la nuit depuis Bergame. A bord, des dizaines de cercueils de victimes du coronavirus que les autorités ont dû transférer dans d’autres villes, les services de crémation de la ville lombarde étant saturées. En moins d’un mois depuis le début de l’épidémie de coronavirus, l’Italie a connu plus de morts (3 405, selon le bilan établi jeudi) que la Chine avec, mercredi, le sombre record de 475 décès en une seule journée (contre 427 jeudi). A tel...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité