Les négociations sur l’après-Brexit reprennent, mais les progrès se feront attendre

Les négociations sur l’après-Brexit reprennent, mais les progrès se feront attendre
©AP

The clock is ticking (L’horloge tourne). Le calendrier est serré", répétait encore en janvier Michel Barnier, le Monsieur Brexit de l’Union européenne. Il indiquait déjà qu’il sera difficile de conclure un accord sur la future relation avec le Royaume-Uni dans les délais impartis - 11 mois entre le 31 janvier 2020, date du Brexit, et le 31 décembre 2020, date de fin de la période de transition -, tant sont grandes les divergences entre les deux parties. 

La crise sanitaire, tout comme le fait que Michel Barnier et le Premier ministre britannique Boris

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet