La présidence de l'Union européenne met l'Allemagne sous pression

L’Europe attend beaucoup de Berlin et de la chancelière Merkel.

La présidence de l'Union européenne met l'Allemagne sous pression
©AFP
Nerbollier Delphine, correspondante à Berlin

L’Europe attend beaucoup de Berlin et de la chancelière Merkel.

La présidence allemande du Conseil de l’Union européenne s’annonce comme un moment-clé pour l’Europe, l’Allemagne et la chancelière Angela Merkel. Hasard du calendrier, c’est en effet en pleine crise sanitaire, économique et sociale liée à la pandémie de Covid-19 que Berlin prend les rênes du Conseil des ministres de l’UE, ce 1er juillet. Si cela avait eu lieu un an plus tôt, la pression n’aurait jamais été aussi forte sur les autorités allemandes.

La chancelière l’a reconnu, le 17 juin, devant les députés

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet