Charles Michel a trouvé la bonne méthode : "Le succès du Conseil européen, c’est aussi le sien"

Les Vingt-sept ont trouvé un accord historique sur le plan de relance et le budget européen au terme de quatre jours et nuits de sommet. C’est une plume au chapeau du président du Conseil européen, Charles Michel. Même amendé, le paquet reste ambitieux.

Charles Michel n’est pas passé maître dans l’art de conserver une poker face. Quand il est agacé, cela se voit. Et quand il est content, il ne cherche pas à le dissimuler. Le visage du président du Conseil européen traduisait donc un immense sentiment de satisfaction mardi, peu avant 7 heures du matin, quand il s’est présenté devant la salle de presse (vide, mesures de confinement obligent) du bâtiment Juste Lipse, à Bruxelles. “Good morning everyone. We did it. Europe is strong, Europe is united” (“Bonjour tout le monde. Nous l’avons fait, l’Europe est forte, l’Europe est unie, en v.f.), a-t-il déclaré avec l’euphorie de celui...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet