Selon le Kremlin, le refus de transférer Navalny à l'étranger est une décision "purement médicale"

Le refus de transférer à l'étranger le principal opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé dans un état grave en Sibérie occidentale après avoir fait un malaise, est une décision "purement médicale", a assuré vendredi le Kremlin.

Selon le Kremlin, le refus de transférer Navalny à l'étranger est une décision "purement médicale"
©AFP
AFP

Le gouvernement allemand a indiqué être "en contact" avec la Russie pour apporter une réponse au "cas humanitaire urgent". "C'est une décision purement médicale", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, en ajoutant que les médecins russes faisaient "tout leur possible pour établir les raisons du malaise du patient et le faire guérir".

"Nous sommes d'ores et déjà en contact avec les autorités russes pour contribuer à une solution professionnelle et transparente de ce cas humanitaire urgent", a dit une porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Maria Abebahr, alors qu'une ONG allemande veut faire venir le Russe à Berlin pour qu'il y soit soigné.

Sur le même sujet