Le parti Aube dorée est condamné, mais la Grèce n’en a pas fini avec l’extrême droite

Le parti d’extrême droite a été reconnu comme “organisation criminelle” et les Grecs attendent désormais les peines infligées au leader de ce parti. Cette condamnation ne fait pas disparaître l’extrême droite du paysage politique grec pour autant.

Golden Dawn trial
©Reporters / DPA
Angélique Kourounis - Correspondante à Athènes
"Mon fils tu as gagné, ils sont coupables !" La Cour pénale d’Athènes vient de déclarer Aube dorée "organisation criminelle". Un cri de joie sauvage couvre les rues de la capitale grecque. Une liesse s’empare de la foule de plus de 40 000 personnes réunies...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet