Procès Charlie : "La liberté, c’est tout ce qu’ils détestent. Ne lâchez rien surtout !"

L’ex-épouse d’un émir de Daech implore la cour d’assises de poursuivre le devoir de justice jusqu’au bout.

ATTAQUE TERRORISTE CHARLIE HEBDO 2020
©BELGAIMAGE
Christophe Lamfalussy, envoyé spécial à Paris
La liberté, c’est tout ce qu’ils détestent." Par caméra de visioconférence, à partir de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, Sonia Mejri semble toute petite face à la cour d’assises de Paris qui l’écoute....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet