Pour Erdogan, les musulmans d'Europe sont traités comme les juifs avant la Seconde Guerre mondiale et en appelle au boycott des produits français

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé lundi les Turcs à boycotter les produits français, sur fond de dispute avec Paris au sujet du traitement des musulmans de France. Lors d'un discours à Ankara, le dirigeant turc a aussi comparé le traitement des musulmans en Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale.

AFP

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a comparé traitement des musulmans en Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale, accusant certains dirigeants européens de "fascisme" et de "nazisme". "Une campagne de lynchage semblable à celle contre les juifs d'Europe avant la Seconde Guerre mondiale est en train d'être menée contre les musulmans", a déclaré M. Erdogan dans un discours à Ankara.

Dans ce même discours, il a également appelé au boycott des produits français, embrayant sur plusieurs pays du Moyen-Orient, dans une réaction outrée aux propos du président Emmanuel Macron, qui a promis jeudi de ne pas "renoncer aux caricatures" du Prophète Mahomet, interdites dans la religion musulmane.

"Tout comme en France certains disent 'n'achetez pas les marques turques', je m'adresse d'ici à ma nation : surtout ne prêtez pas attention aux marques françaises, ne les achetez pas", a déclaré M. Erdogan dans un discours à Ankara.

Le chef de l'Etat français s'était exprimé en ce sens lors d'un hommage au professeur Samuel Paty, décapité après avoir montré à ses élèves des dessins de Mahomet à l'occasion d'un cours sur la liberté d'expression.