"Vous marchez sur quelqu'un": à Paris, "le choc" des images qui cristallisent les débats sur la migration, les violences policières et la liberté de la presse

Des migrants installés place de la République à Paris ont été violemment évacués par la police ce lundi. Les vidéos de l'opération alimentent le débat sur la liberté de la presse, menacée par la loi sur la sécurité globale, dont le texte a été voté mardi à l’Assemblée nationale.

Cela devait être un rassemblement avant tout symbolique, un geste de protestation contre une politique défaillante d’hébergement des migrants, contre le sort réservé à ces personnes, tantôt pourchassées, tantôt négligées par la France. Cela s’est terminé par des scènes de tentes arrachées, d’individus piétinés, de coups de matraque et de croche-pieds, de gaz lacrymogènes et de migrants engloutis dans la fumée… Autant d’abus...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité