La société civile russe encore plus écrasée: "Devant nous se tiennent les portes d’un enfer où l’arbitraire est sans limite"

Des projets de loi en cours d’examen accentuent la répression. La loi sur les "agents de l’étranger" sera durcie et élargie.

Les autorités russes resserrent de plus en plus leur étau sur la société civile.
Les autorités russes resserrent de plus en plus leur étau sur la société civile. ©AFP
Les autorités russes resserrent, plus encore, leur étau sur une société civile déjà soumise à forte pression : organisations non gouvernementales, associations, médias, individus - bref "presque n’importe qui", résume Human Rights Watch - se trouvent actuellement dans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité