Malgré l'accord, le Brexit n’a pas fini de hanter le Royaume-Uni

L’opposition travailliste et les Brexiters durs du parti conservateur approuveront l’accord conclu avec l’UE. Mais la "guerre" interne sur l’Europe n’est pas terminée. En Écosse comme en Irlande du Nord, l’avenir du Royaume-Uni s’inscrit en pointillé.

Malgré l'accord, le Brexit n’a pas fini de hanter le Royaume-Uni
"Notre conclusion générale est que l’accord préserve la souveraineté du Royaume-Uni d’un point de vue juridique et respecte totalement les normes des traités internationaux entre États souverains." Les juristes de l’European Research Group (ERG), qui rassemble les députés conservateurs favorables à un Brexit dur, ont dévoilé mardi leur verdict : l’accord commercial et de coopération négocié entre le Royaume-Uni et l’Union européenne respecte leur objectif de voir leur pays "reprendre le contrôle" de sa destinée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet