"Los niños de Rusia" : ces enfants en exil qui ont ensuite servi d'espions

Entre 1937 et 1938, plus de 30 000 enfants espagnols sont évacués dans différents pays (France, Belgique, Grande-Bretagne…) afin de les préserver des horreurs de la guerre civile. La majorité rentre dès la fin des conflits avec la victoire du général Francisco Franco en 1939. Ceux qui ont été envoyés en URSS, appelés "los niños de Rusia", doivent, eux, attendre vingt ans pour fouler à nouveau la terre de leur enfance. Pour sa série "Il était une fois", La Libre retrace la vie de ces enfants, bousculée par les guerres et les intérêts politiques des uns et des autres.

"Los niños de Rusia" : ces enfants en exil qui ont ensuite servi d'espions
©Wikicommons
France Fouarge
Le 26 avril 1937, la guerre civile espagnole opposant les nationalistes aux républicains atteint un nouveau degré d’atrocité. Le bombardement par l’aviation nazie de la ville basque de Guernica laisse un paysage chaotique, dépeint dans toute sa noirceur par Picasso dans sa toile homonyme. Le gouvernement régional basque,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet